Choix / Choise / Wahl

Langue / Language / Sprache

Jury au Filmfest

Une expérience unique et enrichissante

Ce Filmfest a également été synonyme de rencontres, comme tous les ans, pour les six membres du jeune jury franco-allemand composé de 3 allemandes et 3 françaises qui ont travaillé ensemble pour décerner un prix à un réalisateur. Elles ne se connaissaient pas et ont échangé dans les deux langues sur des éléments précis des films, sur des points de vus parfois divergents liés au vécu, aux différences culturelles… mais aussi partager une même expérience, unique : celle d’être jury.  Elles ont pu rencontrer plusieurs réalisateurs et personnalités du cinéma. Aidées par Floren Houdin et Amélie Dessere, les 6 jeunes filles du jury ; Marta, Katja, Bente, Charlotte, Laurine et Romane, ont décortiqué les 6 films en compétition pour arrêter leur choix sur Wir sind jung. Wir sind stark de Burhan Qurbani. Ce film fort et engagé, retrace une journée du pogrom d’août 1992 à Rostock.  
De belles rencontres culturelles, linguistiques, cinématographiques, humaines. Les élèves ont également travaillé avec des outils numériques pour consigner des remarques, interviewé des réalisateurs, prendre des photos et les échanger.

Vous trouverez sur cette page, les questions posées aux élèves sur cette expérience mais aussi des photos prises avec un ipad par ces mêmes élèves, deux interviews menés et enregistré par elles. Il s'agit d'un réalisateur allemand Florian Gottschick  et d'un réalisateur belge, Sylvestre Sbille.

Maud VEDERINE, chargée mission TICE, CANOPE du site de Mont Saint Aignan.

Site du filmfest : http://www.filmfest-braunschweig.de/

Documentation Prix KINEMA 2014 de la jeunesse franco-allemande.

Photo officielle du Filmfest.

De gauche à droite : A. Desserre, Katja, Romane, Charlotte, Burhan Qurbani, Mads Mikkelsen (acteur et invité d’honneur du festival), Laurine, Marta, Bente, M. P. Aust (directeur du Filmfest)

De gauche à droite : Amélie deserre, Florence Houdin, Johannes Wiltes, Katia, Marta, Mme Lebourg, Bente, Charlotte, Laurine, Katia

 

Interviews des élèves jurys

1) Présente-toi brièvement

2) Peux-tu me donner 3 mots pour qualifier la rencontre franco-allemande au sein du jury ?

3) Pour toi, le cinéma est-il un media universel ? Si oui, pourquoi. A ton avis, les différences culturelles peuvent-elles être un frein pour juger un film, empêchent-elles un point de vue commun ?

4) Quel profit d’un point de vue personnel, as-tu tiré de cette expérience de double échange ; linguistique et culturel d’une part et autour d’un travail de critique cinématographique d’autre part ?

5) Qu’as-tu pensé de la programmation du jury Kinema ? Penses-tu que le choix des films était un choix judicieux pour un public jeune ?

 

Bente

1) Qui suis-je ?


2) Définir la rencontre en 3 mots 


3) Cinéma universel ?


4) L'expérience apportée

Marta

1) Qui suis-je ?


2) Définir la rencontre en 3 mots


3) Cinéma universel ?


4) L'expérience apportée

Romane

1) Qui suis-je ?


2) Définir la rencintre en 3 mots


3) Cinéma universel ?


4) L'expérience apportée

5) Mon avis sur la programmation.

 

Charlotte

1) Qui suis-je ?


2) Définir la rencontre en 3 mots


3) Cinéma universel ?

 

 

4) L'expérience apportée



 

Laurine

1) Qui suis-je ?


2) Définir la rencontre en 3 mots


3) Cinéma universel ?


4) L'expérience apportée

 

Katia

1) Qui suis-je ?

2) Définir la rencontre en 3 mots

3) Cinéma universel ?

4) L'expérience apportée

 

 

Interview réalisateur

Ces interviews ont été réalisées par les 6 jeunes du jury à l'aide d'un ipod équipé d'un micro.

Sylvestre Sbille, réalisateur du film en compétition, Je te survivrai, 2014.

 

interview de Florian Gottschick

Cet interview a été réalisé par les 6 élèves du jury sans aucune aide et de leur propre initiative  avec un ipod équipé d'un mico.

Florian Gottschick, réalisateur du film en compétition, "Nachtelle".

 

 

Le prix Kinema du jury franco-allemand

"Deutsch‐Französischer KINEMA Preis  

Die junge Jury des Deutsch‐Französischen KINEMA Preises entschied sich für Burhan Qurbanis Drama „Wir sind jung. Wir sind stark.“ Der Regisseur erhält eine Kopie seines Films mit  französischen Untertiteln für den weiteren Festivaleinsatz. Die sechs Juroren im Alter von 16  bis 21 Jahren, je drei aus der Haute‐Normandie und Niedersachsen, wählten Qurbanis Drama  über die ausländerfeindlichen Pogromen 1992 in Rostock‐Lichtenhagen. "

article extrait du site du Filmfest, en date du 15 novembre 2014.

http://www.filmfest-braunschweig.de/fileadmin/content/28ff2014/Pressemitteiungen/141114_Preistr%C3%A4ger.pdf